Qu’est ce qu’on mange…au Salvador?

Lá oú on ne pensait même pas aller, On s’est bien régalé! Le Salvador a une nourriture tellement plus variée et cuisinée que le Nicaragua, d’oú nous venions, que nous avons été agréablement surpris!

Alors, commençons par le début et ce qui fait la renommée du pays : 

Les pupusas

Une espèce de tortilla épaisse et fourrée, faites à partir de la masa (ce mélange maïs et eau), tout comme les tortillas classiques. Le matin, au Salvador ou au Guatemala, vous pouvez croiser les femmes qui vont au moulin avec leur gros panier de maïs, afin d’en récupérer cette mixture, base de leur alimentation.

Mais les pupusas…quel délice ! La classique, c’est la pupusas fromage et loroco (une fleur qui se mange), mais elles sont souvent farcies au chicharrón (porc), frijoles (haricots rouges), carne (viande), chacalin y queso (petite crevette et fromage). Elles sont fabriquées par les pupusera, car ça nécessite un certain savoir-faire, dans des pupuseria. Et voici une démo de la plus efficace des pupusera!​​​

​​​​ 

Les piments

Et cela dès le petit-déjeuner !

L’atol

C’est une boisson très typique du Salvador. IL s’agit d’une boisson à base de maïs et d’eau qui existe sous plusieurs variantes :

– atol de chuco, le classique, se préparent du maïs fermemté, de l’eau et du sel et s’accompagne de haricots noirs et de sauce piquante.

– atol de elote, est une boisson maya, chaude à base de maïs, lait, de cannelle et de sucre. Parfois on y ajoute du cacao. Bref une boisson bien lourde et bien sucrée !

– atol de cacahuète 👇🏼: du maïs moulu, du lait, du sucre, des cacahuètes torréfiées et un mélange SUPER BON ! Disponible aussi en version noix de cajou !

Sopa de Gallina India et Gallo en chicha

Lors de notre promenade sur la route des fleurs, nous avons profité du foot market d’Ataco et de ses innombrables plats locaux. La sopa de Gallina en fait partie. Il s’agit d’une soupe de poule aux tomates, accompagnée de légumes, loroco, œufs durs. C’est super riche et bon, et se mange avec des tortillas bien sûr.

Iguane

Et oui…ce sera aussi l’occasion de goûter des petits iguanes grillés à la plancha. Une texture à mi-chemin entre le poisson et le poulet, pas mauvais quand on fait abstraction de ce petit animal dans l’assiette.

Sans oublier bien sûr, les chips, élément primordial de la nourriture en Amérique centrale …


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s