Les fleurs tropicales de l’Amérique centrale

Depuis que je voyage dans cette partie du globe, je ne cesse de prendre en photo les fleurs. Ici c’est un petit paradis, elles poussent partout, odorant les rues des villages, certaines sont majestueuses, d’autres minuscules ou parfois sentent mauvais !

En écrivant cet article je ne pouvais pas, ne pas penser à ma maman, la reine des orchidées, à mon papa et à ses 2000m2 de jardin qui ont bercé mon enfance, à mes grands-parents et leurs rosiers de toutes les couleurs qui inondaient leur jardin, et à mon arrière-grand-mère, dont la vie consistait à faire des boutures…
Je n’ai malheureusememt pas herité de la main verte mais j’ai un prénom qui, étymologiquement veut dire petite fleur, ça compense.

Voici déjà un bon aperçu de toutes celles qui m’ont marqué. Bien entendu je ne suis pas botaniste, j’ai donc créé des catégories à mon niveau, en essayant de vous donner le nom de chacune d’entre elles.

  • Le musée des orchidées – Panama

Fleur emblématique de beaucoup de pays d’Amérique centrale, l’orchidée est ici assez précieuse pour s’engager cœur et âme dans sa préservation.
Depuis 2001, la APROVACA (acronyme Espagnole pour association des producteurs d’orchidée d’el valle et cabuya) est dédiée à la conservation de cette fleur notamment des espèces en voie d’extinction. Leur disparition est due à deux facteurs majeurs. Tout d’abord la déforestation, car la plupart des orchidées sont epiphytes, c’est à dire qu’elles grandissent sur les arbres, on les prive ainsi de leur habitat naturel. Le second facteur est le braconnage. Face à l’engouement pour cette fleur précieuse, la cueillette sauvage et la revente illégale est devenue pratique courante.

L’objectif de l’association est donc de réintroduire une centaine d’orchidées panaméennes dans la réserve de « cerro gaital », perdue dans les nuages des vallées de la région, climat idéal pour ces fleurs.

Ils sont également à la tête d’un programme de conservation de l’emblème du Panama : espiritu santo, une orchidée aussi rare qu’odorante. Ce n’était malheureusement pas la saison pour en voir!

De manière générale le Panama recense environ 1500 espèces d’orchidées dont certaines n’existent nulle part ailleurs. Le climat très humide et chaud et les innombrables « cloud forest » en font un lieu idéal.


 

Sobralia
Nommée ainsi en hommage au physicien et botaniste Francisco Sobral, il existe une centaine d’espèces de sobralia. Celles ci ne sont pas epiphytes mais terriennes et peuvent être de différentes couleurs. Mais sa particularité est d’être éphémère, elle ne vit que quelques heures après sa floraison, juste le temps d’être admirée…

  • Les fleurs d’artifice

C’est à dire celles où il y a comme une explosion florale qui en sort…vous allez comprendre.

Spider flower

Fuchsia

Arborescents ixora

Bleeding heart

Flaming trumpet vine

Chenille plant

  • Les fleurs-plantes qui voudraient être quelqu’un d’autre 

C’est à dire celles qui ont des fleurs mais comme des plantes grasses VOIRE des plantes qui se prennent pour des fleurs, des fruits pour des fleurs, des plantes pour des fruits, bref, des trucs qui ne s’assument pas.

On dirait pas un épi de maïs écrasé? (Rattlesnake)

Cette plante est transgenre… Mi arbre, mi cactus

On dirait pas un ananas? Car ce n’est pas un ananas…



On dirait pas un nid d’abeille? (Light galangal)

On dirait pas des pinces de crabes? (Hanging lobster’s claw)

On dirait pas un ananas? Ah oui c’est un ananas

On dirait pas des bananes? (Flor de la luna)

On dirait pas du corail? (Fire of the bush)

  • Les hibiscus 

Chinese and Coral hibiscus


    • Les fleurs pointues

    Bird of paradise

      Parrot flower

      • Les fleurs « moches »

      Yellow shrimp

      Jacobinia

        Dutchman’s pipe (cette fleur en plus d’être moche sent la vieille poubelle)

        Crested celosia


        • Les petites fleurs « champêtres »

        Passion fruit flower

          Je ne me souviens plus du nom de cette fleur , qui est en fait la fleur d’un arbre gigantesque, qui libère une odeur de beurre voire de crème fraîche !

          Madagascar periwinkle

          Bougainvilliers

          Blue morning glory (qui bordent toutes les plages de sable noir du panama)

          Orchid

          Flamme of the Wood 

          Sacuanjoche (fleur nationale du Nicaragua)


          White ginger Lily 

          Dianthus

          Buttefly weed


          Une réflexion sur “Les fleurs tropicales de l’Amérique centrale

          Votre commentaire

          Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

          Logo WordPress.com

          Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

          Photo Google

          Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

          Image Twitter

          Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

          Photo Facebook

          Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

          Connexion à %s