Costa Rica – Côte caraïbéenne

Cette partie du pays n’ayant pas été assez attrayante pour les colons, (jungle + humidité + chaleur + palu = non merci les gars, on vous laisse dans votre caca, on viendra vous esclavager plus tard), la côte caraïbe a pu développer une culture forte et spécifique tranquilou dans son coin. Elle résulte de la fusion entre communautés autochtones encore très présentes aujourd’hui, comme les bribrí ou les keköldi, et les migrants jamaïcains venus travailler dans les champs de banane ou pour la construction du chemin de fer reliant son José, la capitale et limón sur la côte. (C’est ainsi qu’a pu se développer l’exportation du café Costaricains et des bananes.)

Malgré les pluies (toute l’année), la qualité de vie plus rudimentaire que sur la côte pacifique, on vit ici en parfaite harmonie avec la nature. Elle domine les rues et les cœurs. Les couleurs sont rasta, on marche pieds-nus, on mange de la noix de coco à toute les sauces, la langue est un créole qu’on pourrait appelé « spanglish », on fume des joints sur la plage, la nonchalance est le rythme local, les femmes préparent des plats épicés pendant que les enfants jouent dans l’eau translucide… 

Immersion dans la « pura vida », devise Costaricaine.

Puerto viejo

Je ne tarirai pas d’éloge sur ce village un peu dénaturé par l’invasion « post hippie gringo », mais il a l’avantage d’être assez bien placé et de permettre l’accès à plein d’activités (quand il pleut pas of course).

Le village doit son ouverture touristique à une seule vague « la salsa Brava », a l’époque les surfeurs traversaient la jungle et les rivières en canoë pendant des jours juste pour elle. On y a développé les hébergement puis, rapidement les explorateurs et scientifiques ont rejoint les lieux, suivis par les anti-guerre du Vietnam et européens en quête d’un nouveau mode de vie. 

Mais si on s’écarte un peu de la rue touristique, on rencontre les locaux et leurs « sodas » (routier ou guingotte, comme vous voulez) friands de partager leur histoire, comme ce fut le cas avec Veronica ou le guide de le finca isla. 

Le village



Veronica 

Une de nos plus belle rencontre à ce jour, elle s’appelle Veronica, est cuisinière, et tout en nous donnant un cours de cuisine nous a raconté l’immigration de ses parents jamaïquains, Puerto viejo avant, ses 5 enfants, sa finca ou « tout pousse », des bananes aux tomates, du cacao aux ananas…

Elle nous émeut avec son discours sur la responsabilité de chacun dans la préservation de la nature, dans son combat personnel contre les produits industriels, et dans sa volonté de transmettre son patrimoine culinaire. 

Pendant ce temps là, son mari revient de la finca, où il a ramassé des breadfruit nuts qu’il nous montre, tout fier. Plus qu’un simple dîner de famille, Veronica nous a donné une vraie leçon de vie, de sourire et de simplicité. 

Finca la isla

Ancienne ferme de cacao abandonnée, la finca a été transformée en petite ferme expérimentale où l’on peut à la fois observer les animaux, grâce aux sections de forêts préservées, et découvrir plein de plantes tropicales, arbres fruitiers et autres spécificités de la région. Elle et tenue par des passionnés du Costa Rica et tout ce qui sort de sa terre. Ils vous parlent de la faune et la flore comme d’un petit trésor, et nous comprenons pourquoi. Voici un petit aperçu.

light galangal :

Green and black frog

Carambolier

Jackfruit


Poivre vert

Bananier

Pousse d’ananas 

Cacao en devenir 

Arbre sur piloti appelé  » le palmier marcheur »

Grenouille rouge vénéneuse 

Auguri qui nous coupe la route

Tout un tas de fruits tropicaux 

Parrot flower

Hanging lobster’s clow qui est une forme d’orchidée 


Chenille plant


Une réflexion sur “Costa Rica – Côte caraïbéenne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s