Panama – Panama City

C’est toujours un peu difficile d’être « arrivé ». Après 15 heures de voyage,
débarquer dans un pays que tu ne connais pas, dans un climat différent, dans une heure qui n’est pas la tienne me procure toujours une étrange sensation. Les gens continuent de vivre leur journée normalement là où toi tu recommences la tienne…

 Au petit matin, il y a cet étrange mélange de bruits. Le chant des oiseaux nouveaux se mêle à celui des marteaux-piqueurs et du coq. Bonne tonalité de la ville qui résume bien le Panama : Nature et construction. Et puis il y a cette humidité, lourde, pesante. Ici, c’est comme si tu rentrais dans un hamam sans sortie, ici tes cheveux ne sèchent jamais… 

Nous restons dans le casco viejo, un des plus anciens quartiers de la ville, en pleine gentrification. Les façades abandonnées où la nature s’est installée côtoie les vieilles maisons rénovées et transformées en hôtel, bar ou restaurant. Face à nous, le Panama des gratte-ciel, le quartier central de Panama city. Mais tous les quartiers ne regardent que dans un sens, celui du canal. Créer afin de faciliter le transport de marchandises et donc créer de la richesse pour le pays, qu’en est il de l’âme de la ville aujourd’hui ? Tous les panaméens que nous avons rencontré ne parle que de lui, on dirait que leur histoire commence ici. Le Panama est un pays riche, les prix sont en dollars et correspondent à des prix européens. On sent partout l’influence americaine, qui rappelons le, a rendu le canal en tant que propriété panaméenne qu’en 1999.

Nous resterons trois jours le temps de nous acclimater et de profiter un peu. Trop peu pour tout voir mais cela nous donne un petit aperçu. 

Le casco viejo

Classé au patrimoine de l’Unesco, le casco viejo est en fait la nouvelle ville de Panama ou se sont installés les habitants après l’attaque des pirates au XVIIe siècle (orchestrée par le fameux capitaine Morgane). De style colonial, entre ruines et Villa, le quartier invite à la promenade. Au début de la construction du canal, la ville entière se trouvait dans ce quartier mais de notre chambre, nous avons vue sur les gratte ciel et sur la densification de la ville qui s’étend de plus en plus.



El mercado de mariscos 

Au marché de poisson, il y a le marché mais aussi plein de cevicheria en tout genre. À 2$ le gobelet de ceviche on les a tous testé. Ce poisson coupé en petit morceau cuit dans une marinade de jus de citron et d’oignons se mange avec une sauce pimentée et des Crackers. Il y a des ceviche de poisson blanc, De langoustines, de langoustes, de crevettes… Tout est super savoureux!

El parque metropolitano 

On l’appelle le poumon de Panama city, plus de 200 hectares de forêt tropicale en plein cœur de la ville. Une balade de 2h, pour observer les oiseaux, les singes, les tortues, les paresseux et les moustiques…

Ça c’est un Panama, l’arbre national!